Sorties DVD du mois de septembre

- LE CONCOURS de Claire Simon

Ancienne directrice du département réalisation de la Fémis, Claire Simon nous montre cette fois-ci l’envers du décor de l’un des plus prestigieux concours français d’entrée dans une école de cinéma. Figure emblématique pour certains, institution rejetée par d’autres, l’aura de la Fémis ne dépérit pas ; elle qui aura vu passer sur ses bancs des élèves tels que François Ozon ou Céline Sciamma. Son concours attire chaque année plus de 1200 candidats, où seulement 60 seront retenus. Tous égaux mais seuls les meilleurs…

 

- PERSONAL AFFAIRS de Maha Haj

Sélectionné à Un Certain Regard, Personal Affairs aborde avec humour les tensions limitrophes entre Israël et la Palestine. Un regard neuf sur le cinéma palestinien.

 

- UNITED STATES OF LOVE de Tomasz Wasilewski

Dans un contexte historique et une situation politique incertains, le réalisateur Tomasz Wasilewski souligne le profond désir qui anime quatre femmes polonaises et la frustration qui résulte de la persistance des inégalités. Ours d’argent du meilleur scénario au Festival de Berlin en 2016.

 

- ALBUM DE FAMILLE de Mehmet Can Mertoğlu

Premier film de Mehmet Can Mertoğlu, Album de Famille cingle avec beaucoup d’ironie les nombreux dysfonctionnements de la bureaucratie turque. Présenté à la Semaine de la Critique, le film fait le portrait acerbe de ce couple infertile qui tente de sauver les apparences et évoque tour à tour Quentin Dupieux et Ulrich Seidl.

 

- UNE VIE AILLEURS d’Olivier Peyon

Après l’immense succès de son documentaire Comment j’ai détesté les maths, Olivier Peyon signe un film émouvant sur une famille qui se déchire et se recompose. Son propos, résolument moderne, qui place le bien-être de l’enfant au-dessus de tout, est servi à merveille par Isabelle Carré et Ramzy Bedia, deux acteurs d’exception.

 

- L’OPERA de Jean-Stéphane Bron

Avec son nouveau film, Jean-Stéphane Bron, documentariste renommé à qui l’on doit Cleveland contre Wall Street et L’Expérience Blocher, nous immerge dans cette grande institution qu’est l’Opéra de Paris. Que ce soit par le regard de son directeur Stéphane Lissner, du chorégraphe Benjamin Millepied, du jeune baryton russe Mikhail Timoshenko et de tous les danseurs, musiciens et techniciens qui en constituent la saisissante fourmilière.

 

- LES MAUVAISES HERBES de Louis Bélanger

Véritable choc des générations, Les Mauvaises herbes réchauffent l’atmosphère avec un humour loufoque et décalé. De façon subtile, le film sonne comme un appel à la solidarité face à une société moderne qui isole les individus. Ces mauvaises graines rebelles et attachantes, célébrées par Louis Bélanger, forment un trio enjoué et émouvant.

 

- JE DANSERAI SI JE VEUX de Maysaloun Hamoud

Les trois héroïnes de Je Danserai si je veux, colocataires aussi différentes qu’attachantes, sont unies par leur désir d’être libres. À force de fêtes, d’amour et d’amitiés, elles s’aménagent, et défendent, un espace de
liberté précieux dans une société conservatrice qui voudrait les voir rentrer dans le rang. Cette lutte incessante, menée avec humour et énergie, est au coeur du premier long-métrage de Maysaloun Hamoud, qui livre une
oeuvre pleine de fougue.

 

 

Tous ces films sont disponibles dès à présent sur notre boutique.