VERS LA LUMIÈRE (DVD)

un film de Naomi Kawase


Misako passe son temps à décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Son métier d’audiodescripteur de films, c’est toute sa vie. Lors d’une projection, elle rencontre Masaya, un photographe au caractère affirmé dont la vue se détériore irrémédiablement. Naissent alors des sentiments forts entre un homme qui perd la lumière et une femme qui la poursuit.


À partir d’un sujet singulier, la réalisatrice japonaise Naomi Kawase transporte son spectateur dans une bouleversante histoire d’amour, magnifiée par la musique originale d’Ibrahim Maalouf.

  • Tout Public
  • Genre : Fiction
  • Année de production : 2017
  • Sortie salles France : 10/01/2018
  • Sortie DVD : 20/08/2018
  • Durée : 1 h 38min
  • Pays : Japon
  • Festival(s) : Festival de Cannes 2017, Festival de Sarlat 2017

Galerie Photo :

VERS LA LUMIERE - NAOMI KAWASE - Masaya Nakamori & Misako Ozaki 4
VERS LA LUMIERE - NAOMI KAWASE - Masaya Nakamori & Misako Ozaki 5
VERS LA LUMIERE - NAOMI KAWASE - Masaya Nakamori & Misako Ozaki 3
VERS LA LUMIERE - NAOMI KAWASE - Masaya Nakamori 4
VERS LA LUMIERE - NAOMI KAWASE - Misako Ozaki 2
VERS LA LUMIERE - NAOMI KAWASE - Masaya Nakamori 2

Le DVD :

Bonus :

• Entretien de Naomi Kawase par Olivier Père (9 min)
• RIEN NE S’EFFACE (2008, 52 min), documentaire de Laetitia Mikles


Spécificités techniques :

ZONE 2 • COULEUR • FORMAT IMAGE 2.35 • VERSION ORIGINALE JAPONAISE 2.0/5.1 • SOUS-TITRES FRANÇAIS ET FRANÇAIS POUR SOURDS ET MALENTENDANTS • AUDIODESCRIPTION

Plus d'infos :

Critiques Presse :

« Un moment de grâce. » LE PARISIEN

« Vous serez touchés par cette magnifique histoire d’amour poétique. » FEMME ACTUELLE

« Profond, poignant, délicat. » LA CROIX


Casting :

Masatoshi Nagase, Ayame Misaki, Tatsuya Fuji

Auteur :

Naomi Kawase



Elevée par sa grande tante et son mari après avoir été abandonnée par ses parents, Naomi Kawase étudie d'abord à l’école de photographie d'Osaka dont elle sort diplômée en 1989. Elle y enseigne pendant quatre ans avant de se lancer dans la réalisation de courts-métrages en 8mm et 16mm à la fin des années 80. Elle réalise plusieurs courts-métrages et moyens-métrages documentaires et autobiographiques, dont Dans ses bras (1992), sur la recherche de son père. Ce film lui vaut le Premier Prix d'encouragement du Festival Forum de l'image de Tokyo.

Quatre ans plus tard, Naomi Kawase écrit et réalise son premier long métrage, Suzaku, situé dans sa province natale de Nara, et qui lui permet de remporter la Caméra d'or au Festival de Cannes 1997. En 2003, elle s'accorde un petit rôle dans Shara, film qu'elle présente en compétition officielle au 56ème festival de Cannes. Le film lui vaut une reconnaissance internationale. Elle donne naissance à sa fille l'année suivante. Cannes est un théâtre qui lui réussit bien puisque La Forêt de Mogari (2007), son quatrième long-métrage de fiction, reçoit le Grand Prix du jury lors de la 60e édition du festival.

Elle continue dans le même temps à réaliser des documentaires qui sont eux aussi primés. Après avoir multiplié les expériences internationales,  elle effectue son retour cannois avec une nouvelle fiction tournée à Nara, Hanezu, l'esprit des montagnes (2011), l'histoire d'un triangle amoureux inspiré d'anciens poèmes japonais. Ses réalisations se font depuis ses débuts avec un budget modeste et sans star. Elle privilégie constamment un chemin narratif inhabituel, mêlant chronique journalière de fiction avec des images documentaires. Still The Water, également présenté à Cannes en 2014, est son dernier long-métrage.


Sa filmographie Blaq Out :