LE CONCOURS

un film de Claire Simon

C'est le jour du concours. Les aspirants cinéastes franchissent le lourd portail de la grande école pour la première, et peut-être, la dernière fois. Chacun rêve de cinéma, mais aussi de réussite. Tous les espoirs sont permis, toutes les angoisses aussi. Les jeunes gens rêvent et doutent. Les jurés s'interrogent et cherchent leurs héritiers. De l'arrivée des candidats aux délibérations des jurés, le film explore la confrontation entre deux générations et le difficile parcours de sélection qu'organisent nos sociétés contemporaines.

Ancienne directrice du département réalisation de la Fémis, Claire Simon nous montre cette fois-ci l'envers du décor de l'un des plus prestigieux concours français d'entrée dans une école de cinéma. Figure emblématique pour certains, institution rejetée par d'autres, l'aura de la Fémis ne dépérit pas ; elle qui aura vu passer sur ses bancs des élèves tels que François Ozon ou Céline Sciamma. Son concours attire chaque année plus de 1200 candidats, où seulement 60 seront retenus. Tous égaux mais seuls les meilleurs...

  • Tout Public
  • Genre : Documentaire
  • Année de production : 2016
  • Sortie salles France : 08/02/2017
  • Sortie DVD : 05/09/2017
  • Durée : 1 h 55min
  • Pays : France
  • Festival(s) : Prix du meilleur documentaire cinéma, Biennale de Venise 2016

Galerie Photo :

1-c-2016-andolfi-5811e0a16cdbd
3-c-2016-andolfi-5811e0a1b06ef
4-c-2016-andolfi-5811e0a19e144
5-c-2016-andolfi-5811e0a1a0f18

Le DVD :

Bonus :

Entretien croisé entre Claire Simon, Irène Théry, sociologue, et Jean-Louis Fabiani, sociologue (28mn) Hommage à Marc Nicolas, ancien directeur de la Fémis (12mn)


Spécificités techniques :

ZONE 2 ● 1H55 ● COULEUR ● 1.78 ● VERSION ORIGINALE EN DOLBY STÉRÉO 2.0 ET DOLBY DIGITAL 5.1 ● SOUS-TITRES FRANÇAIS POUR SOURDS ET MALENTENDANTS

Plus d'infos :

Critiques Presse :

"Claire Simon réussit un modèle de film citoyen" Télérama

"Un grand film" Elle

"Le Concours réjouit grâce au talent anthropologuede Claire Simon" Culturopoing


Auteur :

Claire Simon

Élevée en France dans le Var, Claire Simon étudie l'ethnologie, apprend la langue arabe et la langue berbère.

Autodidacte, elle débute dans le cinéma par le biais du montage en exerçant des responsabilité de chef-monteuse et tourne quelques courts-métrages de manière indépendante. Elle apprend la pratique du cinéma direct aux Ateliers Varan.

Parmi ses films les plus remarqués, on se souvient du court-métrage Scènes de ménage (1991).

En 1997 la réalisatrice présente Sinon, oui son premier long-métrage de fiction à la Quinzaine des Réalisateurs.

Elle dit à propos de son œuvre documentaire : « Dans mon travail documentaire, j'ai essayé de trouver des situations de fiction, non pas au sens où il y aurait des acteurs, mais où la référence serait la fiction. J'ai essayé de filmer des gens qui étaient d'une certaine manière travaillés par la mythologie de la fiction. (…) J'ai toujours dit que Coûte que coûte était lié aux films noirs américains, que Récréations c'était pour moi Shakespeare. Mimi est lié à Perec et 800 km de différence à Eustache ou à Renoir. (…) Je me souviens une fois, (…) je parlais à des ethnologues et je voyais bien que la différence entre eux et moi c'est que moi je pense à Hitchcock, à Scorsese, ou à Godard quand je tourne. Eux, ils pensaient en termes de sociologie, d'ethnologie. Donc forcément ils ne voyaient pas du tout les personnages dans le même état d'esprit que moi. »

Elle est directrice du département réalisation de La fémis et a assuré un atelier de réalisation à l'université Paris 8.

Selon Télérama, elle a travaillé entre 2008 et 2012 sur la gare du Nord, où elle a trouvé la matière pour « une pièce de théâtre, d'un documentaire, d'une installation sur le Web ». Elle y a tourné en 2012 pendant sept semaines un film avec Nicole Garcia, François Damiens et Reda Kateb.


Sa filmographie Blaq Out :