EX LIBRIS : The New York Public Library

un film de Frederick Wiseman

Frederick Wiseman investit une grande institution du savoir et la révèle comme un lieu d’apprentissage, d’accueil et d’échange. La New York Public Library incite à la lecture, à l’approfondissement des connaissances et est fortement impliquée auprès de ses lecteurs. Grâce à ses 92 sites, la 3ème plus grande bibliothèque du monde rayonne dans trois arrondissements de la ville et participe ainsi, à la cohésion sociale des quartiers de New York, cité plurielle et cosmopolite. Comment cet incomparable lieu de vie demeure-t-il l’emblème d’une culture ouverte, accessible et qui s’adresse à tous ?

  • Tout Public
  • Genre : Documentaire
  • Année de production : 2017
  • Sortie salles France : 01/10/2017
  • Sortie DVD : 06/03/2017
  • Durée : 3 h 17min
  • Pays : Etats-Unis
  • Festival(s) : 3 nominations à la Mostra de Venise 2017 - Lion d'Or - Prix de la meilleure réalisation - Lion d'Argent (Meilleur Premier Film)

Galerie Photo :

EXLIB_ExLibrisTheNYPL11CMJN┬® 2017 Ex Libris Films, LLC. Tous droits re╠üserve╠üs. Avec l'autorisation de Zipporah Films, Inc
EXLIB_ExLibrisTheNYPL_FROM ABOVE CMJN┬® 2017 Ex Libris Films, LLC. Tous droits re╠üserve╠üs. Avec l'autorisation de Zipporah Films, Inc
EXLIB_ExLibrisTheNYPL05CMJN┬® 2017 Ex Libris Films, LLC. Tous droits re╠üserve╠üs. Avec l'autorisation de Zipporah Films, Inc

Le DVD :

Spécificités techniques :

ZONE 2 • 3H17 • COULEUR • FORMAT IMAGE 1.78 • VF 2.0/5.1 • SOUS-TITRES FRANÇAIS

Plus d'infos :

Critiques Presse :

"La seule chose à savoir absolument est l’emplacement d’une bibliothèque." ALBERT EINSTEIN

"Un plaidoyer pour l'accès à la culture et sa démocratisation." LES INROCKUPTIBLES

"Le sujet est magnifique, essentiel." LE JOURNAL DU DIMANCHE


Auteur :

Frederick Wiseman

Après des études de droit à la célèbre Yale Law School, dont il sort diplômé en 1954, et après son service militaire en 1955/1956, il est nommé professeur de droit à l'université de Boston, puis à l'université Brandeis et enfin à l'université d'Harvard entre 1959 et 1961. Il témoignera souvent du peu de conviction qu'il apporte à l'exercice de ce métier. En 1963, il entreprend de produire la réalisatrice Shirley Clarke, qui a décidé de tourner The Cool World, adapté d'un roman de Warren Miller.

En 1966, avec des amis, il fonde une association d'aide sociale, l'Organisation for Social and Technical Innovation (OSTI) dont l'activité se prolongera jusqu'en 1973.

La production du film de Shirley Clarke le décide à produire et monter ses propres films. Il tourne ainsi son premier documentaire : Titicut Follies (1967), regard d'emblée critique sur un hôpital pour aliénés criminels, qui sera suivi d'environ un film par an, jusqu'à aujourd'hui, notamment grâce au réseau de télévision de service public Public Broadcasting Service, en particulier la station WNET de la région de New York, grâce aussi à diverses fondations comme la Ford Foundation, ou la MacArthur Foundation, liste non exhaustive, grâce enfin à quelques coproductions avec la BBC et Arte France.

Dès 1970, afin de se garantir une indépendance de création, il crée sa propre société de production Zipporah Films.

À partir de 1980, il travaille beaucoup à l'étranger. En France particulièrement, il s'introduit en 1995 dans les coulisses du Théâtre-Francais pour y tourner La Comédie-Française ou l'Amour joué.


Sa filmographie Blaq Out :