COINCOIN ET LES Z’INHUMAINS (BLU RAY)

un film de Bruno Dumont

Quinquin a grandi ; il est devenu CoinCoin. Il traîne sur la Côte d'Opale, participe à des réunions du Bloc avec son copain d'enfance, le Gros. Son amour, Eve, l'a abandonné pour Corinne.
Le fameux commandant Van der Weyden et son fidèle Carpentier sillonnent la campagne où les migrants errent. Mais de curieux magmas tombent du ciel sur les habitants qui affichent soudain des comportements bizarres. Nos deux héros mènent l'enquête sur ces chutes sûrement z'inhumaines tandis que les citoyens se dédoublent un par un. L'invasion extra-terrestre commence.


Ep. 1 : Noir ch'est noir
Ep. 2 : Les z'inhumains
Ep. 3 : D'la glu, d'la glu, d'la glu !!!
Ep. 4 : L'apocalypse
  • Tout Public
  • Genre : Fiction
  • Année de production : 2018
  • Sortie DVD : 04/10/2018
  • Durée : 3 h 28min
  • Pays : France

Galerie Photo :

Missing Attachment

Le DVD :

Bonus :

- Entretien avec Bruno Dumont (25 min)
- Sur le tournage (3 min)


Spécificités techniques :

1 BLU RAY • RÉGION B • DURÉE DE LA SÉRIE 4 X 52 MIN • VERSION ORIGINALE FRANÇAISE SOUS-TITRES FRANÇAIS POUR SOURDS ET MALENTENDANTS • SON DOLBY DIGITAL STÉRÉO ET 5.1 • COULEUR • FORMAT IMAGE 2.39 • BD 50

Plus d'infos :

Casting :

Alane Delhaye, Bernard Pruvost, Philippe Jore

Auteur :

Bruno Dumont

Bruno Dumont est né en 1958 dans le Nord, à Bailleul ("belle" en flamand). C'est dans cette petite ville des Flandres, entre Lille et Dunkerque, qu'il tourne ses deux premiers films, La vie de Jésus (1997) et L'humanité (1999). Deux longs métrages acclamés à Cannes, qui imposent d'emblée Bruno Dumont comme un cinéaste singulier, à rebours de la production française contemporaine. D'abord prof de philo au lycée, il apprend en même temps le métier de réalisateur en travaillant sur des films de commande. " J'ai filmé des bonbons, des cabines de tracteurs, des notaires, du jambon, des briques, du charbon... C'est là où j'ai appris à faire du cinéma, sans jamais en faire, par détour ! " Avec sa caméra et la grammaire visuelle qu'il maîtrise  désormais, Bruno Dumont laisse de côté les machines-outils et explore l'essence de l'homme, ce qui le motive, ce qui le rend profondément tragique. Des interrogations d'ordre sacré sur lesquelles le cinéaste porte un regard profane : il filme de façon brute les corps, les sensations, la nature, sans jamais intellectualiser, expliquer. Bien qu'il soit ancré dans une réalité très concrète (les acteurs ici sont souvent non professionnels), le cinéma de Bruno Dumont fuit le réalisme social. Ce que recherche plutôt le réalisateur, c'est la "douce lumière" tapie en chaque être humain malgré la laideur et la violence du monde.


Sa filmographie Blaq Out :